Votre capteur APS-C est-il trop exigeant pour vos objectifs ?

Image source: Phototrend

Lors d’un récent séjour en montagne -où j’ai pu tester l’excellent Nikon 24mm f/1.8G, j’ai découvert quelque chose d’intéressant: nos capteurs APS-C dans nos appareils photos sont en réalité bien plus compliqués à utiliser que leurs cousins en plein format pourtant  plus chers et plus « pros » (bon je le savais déjà mais je n’avais pas la moindre preuve). C’est un comble quand on sait que l’APS-C est généralement destiné aux débutants dans l’univers de la photographie pendant que le plein format est souvent utilisé par des professionnels. Ceci étant, rien n’empêche un professionnel d’utiliser un appareil avec capteur APS-C et heureusement car ces capteurs sont complexes à utiliser.

Tout d’abord, 2018 ayant à peine commencé nous dirons que la mode en 2017 est à des capteurs de 24mpix environ, qu’ils soient APS-C  (de 24 par 16mm) ou plein format (36 par 24mm). Maintenant pour mettre 24mpx sur un capteur plein format, il faut que chacun des photosites/pixels fassent 6µm de côté environ. Pour mettre le même nombre de pixels/photosites sur un capteur APS-C, il faut que chaque photosite fasse 4µm de côté. Cet écart est logique: le capteur APS-C est bien plus petit que le capteur plein format.

Si l’avantage de l’APS-C est indéniable dans certaines situations (sports, animaliers..etc), il apporte néanmoins des problèmes des plus importants: la taille très réduite de ses photosites (qui induisent une précision plus importante) requiert les meilleures conditions et optiques lors du déclenchement. Si on prête attention à la photo ci-dessous, prise avec un Nikon D7100 et un 70-200 f/4, le résultat semble tout à fait correct malgré l’absence de retouche.

heleux-capteur-aps-c-trop-exigeant.jpg
D7100 + 70-200 à f/4, 1/4000, ISO 140

Néanmoins si on zoome à 100%, c’est bien plus mitigé: la netteté en prend un coup et les aberrations chromatiques sont bien présentes. Le 70-200 f/4 de Nikon est pourtant réputé pour être d’excellente facture, mais il faut croire que même ce genre d’objectifs à ses faiblesses.

heleux-capteur-aps-c-trop-exigeant-2.jpg
Zoom à 100%, D7100 + 70-200 à f/4, 1/4000, ISO 140

Pour être sûr que ce ne soit pas mon optique qui ait un problème, j’ai vissé le 70-200 f/4 sur mon D750 et ai utilisé l’ensemble dans des conditions similaires, les aberrations chromatiques sont présentes mais à peine discernables. Voilà qui est bien plus en accord avec le test que j’avais fait de cet objectif.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D750 +70-200 à f/4, 1/2000, ISO 100


Pour être sûr de ce que j’avance, j’ai mis mon 85mm f/1.8G sur un D7100 (APS-C de 24mpx) et un D750 (plein format de 24mpx). Cette optique a la particularité de posséder beaucoup d’aberrations chromatiques, malgré de nombreuses qualités.

Même constat sur ces zooms à 100%: avec les 24mpx du D750, le 85mm parvient à  contenir les AC mais dès qu’il est monté sur un D7100 la netteté s’affaiblit considérablement et les aberrations chromatiques apparaissent logiquement. Si on simplifie grossièrement on peut affirmer qu’un Nikon 85mm f/1.8G n’est pas assez performant pour un D7100. Le problème c’est que cette théorie s’applique à des centaines d’objectifs de toutes les marques confondues, y compris avec les 70-200 qui sont pourtant de véritables références.

heleux-capteur-aps-c-trop-exigeant.gif


Quelles conséquences me direz-vous ?
Après tout, qui s’ennuie à regarder des photos ou vidéos à 100% ? Personne et vous avez raison, mais ce genre d’imperfections influent grandement sur le rendu final de l’image que ce soit pour vos films ou photos. C’est ce qui fera la différence entre une image « piquée » (comprenez avec une excellente restitution des détails) et une autre, plus « molle » (où la netteté est bien moins importante).

Ce qui est injuste, c’est que des appareils photos avec des capteurs APS-C de 24mpx on en trouve partout sur la marché. En particulier dans les appareils en entrée de gamme qui sont souvent destinés aux débutants qui doivent se contenter d’objectifs de kit de piètre qualité. Imaginez un peu: si un APS-C de 24mpx parvient à montrer les faiblesses d’un 70-200 à plus de 1000€, il y a peu de chances qu’un vulgaire 55-200 à 200€ s’en sorte mieux. Et il y a encore moins de probabilités que l’utilisateur soit satisfait de ses images. On comprend mieux pourquoi certains sont bien plus à l’aise avec un plein format, sans mauvaise foi on peut maintenant dire que si le matériel ne fait pas tout, il en fait une bonne partie.

En bonus, un petit mémo que j’avais réalisé il y a quelques temps pour comprendre un peu mieux cette histoire de photosites petits et exigeants:

810 copie

13 commentaires sur “Votre capteur APS-C est-il trop exigeant pour vos objectifs ?

  1. Salut Héléux,

    Eh oui, un APS-C de 24MP est aussi exigeant qu’un FF de 50MP ^^. Imagine les MFT à 20MP… 😉 et pire les smartphones à 22MP! Après, « influence grandement » pas tellement pour les usages comme tu le dis pas à 100%, tes photos pleine taille faites au D7100 et au D750 ne sont pas tellement différentes, encore moins sur les vidéos où on zoome rarement dans l’image.
    Sinon on a des preuves en pagaille, que ce soit sur DxO ou les forums où les grands « connaisseurs » t’expliquent qu’il FAUT des optiques haut de gamme pour un D810 mais conseillent des optiques bas de gamme pour des APS-C en disant que « ça suffit largement! » ^^ c’est juste qu’on veut bien se persuader qu’un boitier à 300€ ne nécessite pas d’optiques à 2000 et qu’un boitier à 2000 exige des optiques à 2000 parce que ça parait plus logique, mais la logique c’est plutôt que des boitiers à 300 sont intéressants pour ceux qui n’ont pas les moyens ou ne veulent pas dépenser plus donc normal qu’on leur colle des optiques à prix aussi réduit. La preuve, ce sont les mêmes qui conseillent des optiques bas de gamme sur des D3000/5000 qui conseillent des haut de gamme sur D500, pourtant moins pixelisé, c’est juste que les premiers sont des boitiers amateurs et le dernier un boitier pro.

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Alex!

      Effectivement, je suis complètement d’accord avec toi. Pour te dire, j’étais même tombé sur un mec qui avait le D810 avec le 24-70 de Nikon (autant dire que j’avais beaucoup de questions à lui poser sur cette optique). Et quand je lui ai expliqué qu’un simple D3200 était plus exigeant qu’un D810, il m’a tout de même sorti que les pixels n’étaient pas pareils (?) et que ce n’était pas comparable, il aurait pu me dire qu’en FF les coins sont plus délicats (la réponse classique), même pas. J’en rigole encore 😀

      En parlant de capteur surpixelisé, Nokia avait sorti un 40mpx sur un smartphone, autant te dire que les 100mpx sur plein format ne seront qu’une formalité.

      Après pour l’impact sur la photo, effectivement sans être pénalisant, il est tout de même bien visible je trouve. En animalier, là où le D750 me fournit des images nettes au bruit très contenu (genre vers 2000 iso), le D7100 est moins net et le moutonnement est bien plus présent. Néanmoins je suis surpris de voir que les APS-C soient si définis, les APS-C étaient déjà pointés du doigt pour leur sensibilité en retrait par rapport au FF (même si des modèles comme les D500 ou D7500 m’ont plutôt convaincus) si maintenant ils sont aussi des « tueurs d’optiques » je ne vois pas trop de raison d’en acheter à l’avenir. J’avais payé le D7100 450€ d’occasion, mais quand je vois aujourd’hui qu’on peut trouver un D600 pour 150€ de plus, je me demande si je ne me suis pas trompé…

      J'aime

      1. Non mais c’est vrai ce qu’il dit, ce n’est pas comparable, le D810 a des photosites plus gros et le capteur n’a pas de filtre passe-bas, donc le D3200 est non seulement plus exigeant mais même avec une super optique le flou provoqué par le filtre reste, donc D810 bien moins exigeant et exploite bien mieux les optiques 🙂 . Pour avoir ou avoir eu les 4 boitiers dont tu parles, ou presque, avec les mêmes optiques c’est plus facile d’en tirer le meilleur avec des FF sans filtre passe-bas, je l’ai surtout vu quand je suis passé du 3200 au 7100 avec le 35 f/1.8 DX la différence de piqué est flagrante à 100% alors que ce sont 2 capteurs quasi identiques excepté le filtre. Les utilisateurs du D810 sont d’autant plus exigeants que le D800/800E a incité a changer leurs habitudes sur la règle du 1/1 pour le flou de bougé et ne les ont pas revu avec D810 dont Nikon a amélioré l’obturateur pour réduire les vibrations, j’utilise la règle 1/1 avec et ça marche très bien (j’en ai vu un à la sortie du D850 afficher une image faite sur trépied au 1/35ème d’une mer agitée avec un bateau dessus, il a fait un crop du bateau en disant « attention au flou de bougé à cause des 46MP! »… mdr il a eu l’air un peu con quand les 50 commentaires suivants lui expliquaient qu’un bateau en mouvement sur une mer agitée au 1/35ème est flou et que c’est encore plus con de parler de flou de bougé quand on est sur trépied lol). Ces gars-là oublient aussi que sur APS-C la règle du 1/1xfocale n’est pas correcte non plus ou alors en prenant la focale équivalente en FF.
        D500 et D7500 sont d’ailleurs moins pixelisés mais c’est aussi que les capteurs 24MP des autres sont les mêmes depuis un bon moment, donc les derniers 20MP ont bénéficié de technologie de conception plus récentes. Mais pour avoir « l’impression » d’avoir une aussi bonne montée en ISO en APS-C qu’en FF il faudrait revenir à des APS-C 10MP, ce serait mal vu donc le plus simple c’est juste de ne pas regarder ou recadrer les images à + de 50% ^^. Le D600 son prix c’est lié aux problèmes de tâches sur le capteur, c’est sûr que si tu tombes sur un modèle qui n’est pas touché par ça c’est une super affaire, j’ai eu le 610 (d’où le « presque » plus haut 😉 ), ils sont identiques et franchement à choisir entre 610 et 7100 c’est sûr que le 1er est bien mieux dans la mesure où tu ne pratiques pas la photo sportive ou animalière. De toute façon maintenant j’ai revendu les 2 et j’ai un D810 et un D5500, au moins je profite vraiment du gain poids/encombrement du format APS-C et je sais que quand je prends le FF ce n’est pas pour partir léger lol.

        J'aime

        1. Ah si justement c’est comparable, un capteur sans filtre et l’autre avec c’est toujours comparable 😀 Puis tu le dis toi-même: avec les photosites plus petits c’est ce qui rend le D3200 plus compliqué à exploiter. Mais je vois où tu veux en venir, quitte à comparer deux capteurs autant qu’ils n’aient tous les deux aucun filtre.

          Pour les D500/D7500je ne dis pas qu’ils ont une aussi bonne montée en iso qu’un FF, je dis juste qu’elle est bonne, et au final pas si loin de celle du D750 (bien plus ancien ceci dit). Après FF vs APS-C c’est un débat vieux comme le monde, mais pour de l’animalier le FF ne me dérange pas: les meilleures photos animalières sont généralement faites derrière un affût. J’avais même croisé un photographe armé d’un D4 et d’un 400mm, c’est du bon matos mais c’est juste pour voir loin. Effectivement, le mec ne s’ennuyait même pas à photographier des animaux de loin, il restait constamment caché derrière son filet de camouflage et prenait ses photos de l’animal à 5/10m de distance. Le résultat est sans appel: ses photos sont 100fois meilleures que les miennes pourtant « mieux » équipé pour voir plus loin. Donc l’allonge que procure l’APS-C est certes bien pratique, mais pas nécessaire.

          Par contre pour le sport, là j’ai rien à ajouter l’APS-C est bien plus pratique, mais je ne fais pas beaucoup de sport 😀

          Pour le D600, carrément c’est à cause des poussières qu’on le trouve à ce prix, mais c’est le jeu! Une petite vérif’ avant de l’acheter et c’est réglé, on a du FF à 600€. Si un de mes proches me demande un appareil pour débuter, je lui conseillerai sans hésiter le D600 en occasion (mais avec la vérification, quitte à ce que je sois présent).

          Ça me rassure de lire ce que tu écris, je ne suis pas le seul à penser que le FF est plus facile à exploiter que l’APS-C, quand j’avais découvert ça d’un point de vue théorique ça me paraissait bizarre, maintenant que j’ai les images, ça me paraît juste hallucinant: on vend tout de même des appareils compliqués aux novices.

          J'aime

            1. Pas si vieux que ça, 20 ans ^^. Je disais qu’on ne pouvait pas comparer ironiquement, bien sûr que c’est comparable ;).
              Pour le sport et l’animalier c’est aussi la gamme de l’appareil qui va jouer, la rafale, la vitesse et le suivi de l’AF qui importent, avec un D4 si ça ne suffit pas c’est que le niveau d’exigence est trèèèèès élevé ^^.
              Je ne conseillerais pas le D600 pour commencer, le temps que la personne sache l’utiliser il y aura un appareil plus performant au même prix lol. Surtout que commencer par le FF c’est commencer par du lourd, pour commencer le FF oui à condition de savoir déjà à quoi il s’engage.
              On ne vend pas des appareils compliqués aux novices, les novices ACHETENT des appareils compliqués sans comprendre que ça ne suffit pas pour savoir faire des photos 😉 . On va dire que ce n’est pas tellement le FF qui est plus facile à exploiter, c’est qu’on considère à tort qu’un appareil facile à acheter est un appareil pour débutant mais que c’est surtout lié au niveau d’exigence, un débutant qui a un APN qui lui permet de faire des flous d’arrière-plan c’est déjà waouh comparé à son téléphone ou son petit compact à 50€ ^^. Faut se rappeler qu’avant l’an 2000 celui qui débutait n’avait pas autant de choix à des prix aussi divers, de mode auto, d’écran arrière pour vérifier, de facilité à s’informer et avoir des sources diverses pour lui expliquer comment tout marche etc. mine de rien on se plaint des 400 boutons et molettes sur les appareils modernes mais ceux qui les ont demandé sont les photographes qui ne les avaient pas 🙂 .

              Comme je t’ai dit je ne sors pas avec le D810 en me disant que je vais sortir léger donc c’est principalement 24 et 50 f/1.4 Art, 105 f/1.4 ou 70-200 f/2.8 (et pour le grand-angle je t’ai dit j’ai revendu le 14-24 et pris en occas un vieux 20-35 f/2.8 à 200€, ça me suffit j’utilise beaucoup moins ce type de zoom comparé au 70-200). Sur le D5500 là c’est logique inverse, pas de lourd ni encombrant donc 17-70 f/2.8-4 et 35 f/1.8 DX. Pour les rares fois où je fais une sortie animalière, principalement dans les parcs, je mets le 70-200 dessus c’est suffisant et beaucoup moins lourd que D810+120-300 ou 150-600 lol et pour le coup le 70-200 sait s’en sortir avec le D5500, plus que le 17-70 qui est largué sur les extrémités mais si je ne veux pas quelque chose de « largué » je prends le D810 😉 .

              J'aime

              1. Ah pardon j’avais pas compris!

                J’ai un cousin qui réfléchit à se prendre un appareil et il adore faire du paysage (il passe 6mois par an dans les Gorges du Verdon en même temps). Un D600 + un 24 f/2.8 pour un 800-900€, c’est difficile de faire mieux aussi léger. Après effectivement il faut un temps d’adaptation, mais les deux molettes (pour l’ouverture et la vitesse) sont un gain de temps appréciable, ce que ne permettent pas les gammes D3000 et D5000. C’est pour cela qu’au final conseiller un D600 ne me paraît pas idiot.

                Au final plus que l’ergonomie ce qui pend du temps en photo comme en vidéo c’est de comprendre le triangle de l’exposition, la vitesse à l’inverse de la focale, la sensibilité iso…etc.

                J'aime

                1. C’est un faux problème la molette seule au lieu de 2, comme tu le dis il y a déjà beaucoup à apprendre avant de savoir vraiment les utiliser et les D3000 et D5000 ont des boutons personnalisables qu’on peut affecter à la vitesse ou l’ouverture. En fin de compte ça ne prend pas tellement plus de temps de tourner une 2ème molette que de tourner une molette en appuyant sur un bouton, d’autant qu’en général, pas besoin d’être super réactif pour photographier un paysage qui ne bouge pas 😉 .
                  Si tu m’avais donné l’argument qu’en FF, on trouve plus facilement du grand angle (surtout sans se ruiner), là j’aurais été d’accord 🙂 .

                  J'aime

                  1. Bin ayant déjà abordé le problème du prix, quand je te disais « un D600 +24 f/2.8 pour 800-900€ » j’allais pas radoter. Les touches personnalisables c’est un bon point que j’avais oublié mais combien de débutants auront le courage de s’aventurer dans les menus -très denses- de Nikon ? Pour être franc, il m’a fallu presque 1 an et de mi de pratique avant de personnaliser mon boîtier et je ne pense pas être le seul. Ce qui m’a vraiment changé la vie en revanche, ce sont les deux molettes. Effectivement en paysage on a du temps, mais c’est tellement plus ergonomique de tourner une molette que d’appuyer sur un bouton et tourner une molette. Surtout la nuit quand tu n vois rien.

                    Personnaliser le boîtier, c’est utile quand tu le maîtrises parfaitement. Ah oui, puis je recommande du FF parce qu’en basse lumière c’est quand même bien pratique. Quand je vois qu’un D7100 commence à bruiter sérieusement dès 3200 ISO à 16h un jour d’hiver c’est un peu énervant, alors qu’un D600 (de même génération que le D7100 si je ne me trompe pas) s’en serait bien mieux sorti. Je spécule mais je suis sûr à 99,9%, lors d’un mariage le photographe avait un D600 on a parlé et j’ai pu regarder vite fait, et le soir vers 20h (fin de printemps), le D600 semblait encaisser les 6400 ISO sans broncher… Et une photo dans une pièce à 20h c’est une situation qui se produit assez souvent.. 🙂

                    J'aime

                    1. Mais combien de débutants acceptent d’aller sur le marché de l’occasion et de se trimballer un boitier de 750g assez encombrant quand il peut en avoir un de 450g neuf moins cher, plus compact et plus « simple » à ses yeux, bien sûr vu la différence de prix le FF sera bien mieux mais le débutant n’a pas notre expérience ni notre pratique, et surtout rien ne dit qu’il va évoluer dans le sens FF c’est pourquoi les APS-C amateurs sont de bons boitiers pour débutant. Rappelle-toi tes débuts, je suis sûr que tu privilégiais les optiques Nikon récentes, persuadé que c’était logiquement mieux, comme le menu combien de temps il a fallu pour que tu te décides enfin à ouvrir le mode d’emploi 😉 ? Oui, il y a 1 bon IL de mieux sur D600 que sur D7100 mais honnêtement, quand tu veux sortir une image vraiment propre dans une pièce à 20H, vaut mieux apprendre à utiliser un flash cobra :p .

                      J'aime

  2. Tu as entièrement raison aucun débutant n’apprécie le marché de l’occasion, c’est pour ça que quand un de mes proches me de demande conseil pour un appareil, je lui dis de se tourner vers le marché de l’occasion et généralement je vais vérifier et acheter l’appareil pour lui et il me rembourse ensuite (c’est ce qui s’est passé pour le D7100 par exemple, ce n’est pas le mien mais j’y ai souvent accès).

    Quand j’étais débutant en photo, j’avais pas une thune j’étais très attiré par les nouvelles optiques Nikon (je le suis encore, ce 180-400 m’a l’air très sympa 😀 ) mais mon compte en banque m’orientait souvent vers les optiques plus anciennes et d’occasion x) . Après je ne dis pas que ce sont de mauvais boîtiers mais qu’ils sont plus contraignants (forcément on ne peut pas sortir un boîtier complètement débridé en entrée de gamme sous peine de couler toute son offre). Entre le D7100 et D600 je dirais plutôt qu’il y a entre 1.5 et 2IL plutôt: le D7100 devient franchement galère à partir de 3200 ISO, j’évite de dépasser les 1600/2000ISO maintenant alors qu’un D600 me semblait plus propre à 6400.

    Je suis d’accord en soirée dans une salle, il faut le flash mais dans le cas de mon cousin c’est par exemple pour prendre une photo d’un anniversaire comme ça sans aucune prétention ou ambition, donc je le vois mal investir dans un flash (même d’occasion). À ce moment là il n’y a pas d’autre choix: il faut se reposer sur al sensibilité.

    J'aime

    1. Si tous les débutants avaient un héléux 😉 . Ca dépend aussi tellement du niveau d’exigence, avec le D5500 je n’hésite pas à aller à 6400 voire 12800ISO (avec traitement prime de DxO, quand même) pour des affichages web à 2000pxls ou des tirages A4, et quand tu viens d’un smartphone ou d’un compact de base les 3200ISO d’un D7100 ou d’un D3300 sont déjà tellement propres en comparaison ^^. Sur les flashs c’est comme pour les optiques, si on se limite à du Nikon c’est un gros investissement, heureusement il y a des marques tierces qui vendent de bon flash cobra neuf à 50€ suffisant sans prétention ni ambition.
      Le 180-400 non merci 😀 si j’en avais l’utilité je préférerais encore mettre 4000€ de moins et acheter le 200-400 avec le TC14 à côté, et encore, 4000€ de moins c’est en neuf, en occas y’a moyen d’avoir ça pour 7000€ de moins 🙂 .

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s