Le MacBook Air pour les créatifs : à éviter

Quelle déception. Mais quelle déception! Alors qu’il est actuellement soldé à 850€ (au lieu des 1100€ habituels), le MacBook Air 2016  se révèle être une cruelle déception pour les créatifs, qu’ils soient photographes ou graphistes. J’étais plutôt séduit par le MacBook Air bien avant sa promotion et comme il est possible de le voir à l’action dans un Apple Store je suis donc allé y faire un tour. Au bout de 20 secondes j’ai compris que quelque chose n’allait pas. Au bout d’une heure à l’essayer et à le comparer avec un MacBook Pro, j’ai compris le plus grand défaut du MacBook Air 2016: son écran.

Oublions un instant sa faible définition (1440×900) qui sur un écran 13″ n’est pas si dérangeante et concentrons-nous sur l’essentiel: son contraste. Il est mauvais. Digne d’un ordinateur en entrée de gamme et donc indigne de la réputation d’Apple. Sur son site Apple annonce un taux de contraste assez intéressant de 900:1. Inutile de préciser que cette promesse ne semble pas respectée tant le contraste est faible et bien loin du contraste de l’iMac de 21″ qui est pourtant à 1000:1.  À mes yeux, on est plus proche d’un taux de 500:1, ce qui est beaucoup plus limité. Une analyse que partage d’ailleurs le site Les Numériques. Pour information un taux ou rapport de contraste de 900:1 indique qu’il existe 900 valeurs différentes pour passer du noir absolu au blanc total. Il s’agit simplement de l’écart maximal de luminosité entre la couleur noire et la couleur blanche qu’un écran peut supporter. Les ordinateurs ou écrans en entrée de gamme ont généralement un taux de 400:1, mais pour travailler confortablement des images un taux de contraste de 1000:1 devient intéressant. Attention à ne pas confondre avec le taux de contraste dynamique toujours plus élevé que le taux de contraste classique. C’est un terme marketing auquel il vaut mieux ne pas se fier.

À cela s’ajoute la dalle d’écran du MacBook Air. Il s’agit d’une vieille dalle de TN. Ce qui implique que l’affichage est optimal uniquement si vous êtes pile dans l’axe de l’écran. Il ne faut pas être trop à gauche ou trop à droite, il ne faut pas non plus que l’écran soit trop incliné ou que vous ne soyez trop haut ou trop bas par rapport à lui …etc. Cela fait beaucoup de contraintes pour obtenir un affichage optimal sur un écran qui est assez limité de base.

Reste les couleurs, elles sont  justes mais gâchées par le faible contraste l’écran. Dommage.

Si les performances du Air sont solides pour la création/retouche d’imges et que son design inchangé depuis presque 10 ans fait toujours mouche (chapeau Apple!), quel dommage qu’Apple n’ait pas voulu miser davantage sur l’écran. Même en venant de Windows, il faut reconnaître que macOS est plutôt sympa à utiliser car il est très stable, l’autonomie des MacBook est de qualité et les performances sont au rendez-vous. Mais forcément il fallait un défaut à cet ordinateur. Si l’écran convient parfaitement pour du traitement de texte ou pour visionner des films il est limité (trop ?) pour retravailler confortablement des images. Que l’on soit graphiste ou photographe, le MacBook Air ne se destine pas pas aux créatifs soucieux de faire des économies ou qui veulent simplement partir léger. Il ne se destine qu’aux utilisateurs fortunés ayant des besoins basiques. Dommage, vraiment dommage.

Depuis longtemps, j’espérais une telle promotion pour renouveler mon vieux MacBook Pro de 2012 mais ce n’est toujours pas pour aujourd’hui.

2 commentaires sur “Le MacBook Air pour les créatifs : à éviter

  1. Salut Heleux,
    un écran d’ordinateur portable n’est de toute façon pas fait pour la retouche, déjà pas d’adobeRVB ou 10/12-bits, très souvent un mauvais contraste, pas ou très peu de réglages d’écran à part la luminosité (or un calibrage est souvent meilleur si on peut commencer par viser les valeurs cibles via les réglages d’écran pour s’en approcher le plus possible, les corrections du profil ICC seront plus fines), souvent la déception même en prenant une dalle non-TN (mon nouveau portable est censé être IPS, une fois penché un peu vers l’avant c’est l’horreur), pour les apple c’est bien joli Retina mais dalle brillante donc vive les reflets…bref, si on veut un bon écran sur un portable, mieux vaut utiliser le connecteur HDMI pour le brancher sur un « vrai » bon écran, celui collé dessus est juste bon pour sortir des jpegs basiques prêts à servir.

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Alex,

      Effectivement, un portable n’est pas fait pour la retouche mais lorsqu’on est en déplacement il faut dire que ça dépanne bien. Je ne vois pas attendre 2 semaines pour retoucher certaines photos. Donc un écran avec un minimum de qualité est nécessaire. Pour ce qui est de l’Adobe RVB, peu d’écrans fixes et abordables (disons jusqu’à 400€) sont compatibles, par ailleurs aucun ne l’est chez Apple à ma connaissance.

      Pour les dalles, l’IPS ne fait pas de miracles c’est sûr, mais il est a des années-lumières du TN qui est vraiment galère à utiliser.

      En revanche le superbe écran retina est à la limite de l’arnaque: à quoi bon faire un aussi bel écran si c’est pour qu’il soit soumis à autant de reflets? Sur un écran fixe ça passe (on contrôle aisément la lumière en intérieur) mais sur un portable c’est mission impossible, il faut attendre la nuit. Ce défaut passait en 2012 (les retina n’existaient pas), mais 6 ans après voir qu’Apple n’a rien changé là-dessus c’est un peu du foutage de gueule venant de la marque qui se veut la plus innovante possible en commercialisant des produits toujours plus ergonomiques si on en croit ses propres dires.

      Après je suis d’accord, le mieux reste de retoucher sur un écran fixe (et calibré s’il vous plaît), mais c’est parfois assez dur d’attendre plusieurs jours ou même semaines avant de rentrer chez soi. C’est pour cela qu’un portable reste bien pratique.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s