L’excellent compte @insta_repeat qui recense les photos clichées d’Instagram

Image source: Geeko

J’ai bien quelques sujets plus sérieux en réserve, mais un peu de légèreté pendant la période estivale ne fera de mal à personne. Quoi de mieux que d’évoquer un sujet aussi rassembleur que l’univers d’Instagram ? Soyons réalistes, qu’on l’aime ou non, qu’on l’ait critiqué ou non, nous sommes tous allés faire un tour sur ce réseau social. Il ne fait peut-être l’unanimité mais il est très efficace si on prend la peine de découvrir les outils qu’il propose.

Le problème c’est qu’il tend à standardiser le contenu des utilisateurs vous diront certains. On ne peut pas leur donner tort mais il serait imprudent de résumer Instagram à cela. Comme toute communauté elle a ses préférences, et les « créateurs de contenu » (graphistes, bloggers, photographes, célébrités, anonymes) ne font que répondre à une demande majoritaire dans le but d’être toujours plus influent. On peut parler d’uniformisation certes, mais elle n’est pas forcée, elle est souhaitée par la communauté elle-même. On retrouve d’ailleurs cet aspect au cinéma: les grosses productions attirent plus de monde car elles sont conçues pour plaire au plus grand nombre alors que les films indépendant ciblent un public plus spécifique.

L’excellent compte Instagram insta_repeat recense bon nombres de photographies de comptes différents mais aux ressemblances frappantes. Qu’il s’agisse de vue subjective d’un aventurier dans sa tente ou de personnes sous la Voie Lactée le manque d’originalité est indiscutable:

 

Back of SUV in the wild with feet in frame

A post shared by Insta Repeat (@insta_repeat) on

Person centered on a green pointy ridge/mountain 🍃 #personaloneinthewild

A post shared by Insta Repeat (@insta_repeat) on

 

Néanmoins, une chose me chagrine. En regardant ces visuels on peut parler de photos devenues clichées, déjà vues voire kitch mais personne n’évoque l’aspect humain. Sur chacune de ces publications « déjà vues », un être humain est mis en avant. Pour que l’on puisse se projeter dans une photo nous avons besoin de voir… Un autre être humain dans ce même visuel. Retirer la dimension humaine de toutes ces images les rendrait plus originales c’est certain, mais elles seraient dénaturées et moins marquantes.

Il m’est difficile de soutenir le manque d’originalité que l’on peut trouver sur Instagram mais le fait est qu’il regroupe deux aspects qui le démarque des autres réseaux: la photo et l’humain (généralement soi-même). C’est pour cette raison que l’on trouve Instagram aussi répétitif, égocentrique voire inintéressant. Il ressemble beaucoup à un humain, avec les défauts que cela implique (vie sédentaire donc plus ou moins monotone/répétitive ou chacun tente d’améliorer SA condition).

Il s’agit là d’un débat sans fin je pense. La manque d’originalité? Il faut lutter contre c’est évident. L’innovation? Oui, mais jusqu’où ? C’est une bonne question à laquelle on est souvent confrontés…

Pour le suivre le compte @insta_repeat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s