Nikon et la monture Z: salutaire mais pas encore révolutionnaire

Image source: DIY Photography

Après 59 ans de monture reflex F (un record), Nikon vise de nouveaux horizons avec sa nouvelle monture Z pour hybrides avec les Z6 et Z7. Ces deux nouveaux modèles sont respectivement les célèbres D750 et D850 déclinés au monde des appareils sans miroir, soit les deux modèles plein format les plus aboutis de la marque Nippone. Nikon joue donc la carte de la sécurité, peut-être un peu trop.

nikon-z7-mirrorless-camera-dimensions
Image source: Nikon Rumors

Le problème de la monture Z est son manque d’ambition: elle ne cherche pas à réellement s’imposer en leader dans un marché pourtant dominé par Sony. Elle se contente de suivre ce qui a été fait. Là où les Z6 et Z7 viendront logiquement concurrencer les A7III et A7rIII, Nikon n’a pas souhaité prendre les devants et sortir un équivalent du Sony A7sIII qui se fait toujours attendre et qui est très délicat pour Sony (puisqu’elle possède déjà une gamme de caméras il lui est toujours difficile de sortir un A7s sans empiéter dessus, alors que Nikon a le champ libre depuis des années).

Est-ce que les Z6 et Z7 seront suffisamment intéressants pour fidéliser de nouveaux clients ? Probablement, mais certains aspects passent mal:

  • L’autonomie est ridicule comparée aux reflex, on s’y attendait mais on était en droit d’espérer mieux : 300 à 500 vues sur une batterie. C’est légèrement moins bien que ce que fait Sony à l’heure actuelle.
  • Le design rétro, trop cubique et inutilement old school, (comme pour la gamme a7) pourquoi opter pour un design « vieux » alors que la gamme est censée représenter l’avenir ? Probablement pour ne pas perdre les utilisateurs mais c’est un peu facile comme raisonnement.
  • Un seul slot XQD… qui est bridé! Un paradoxe puisque que ce support a été conçu pour un enregistrement ultra-rapide des données. Pourtant le buffer est limité à 19 raws en rafale avant la saturation et les débits vidéos restent assez bas (100 Mbits/s en 4K).
  • Aucune longue focale n’est prévue avant 2021.
  • Le matériel (optiques et boîtiers) reste très cher.

C’est assez dommage d’avoir copié la politique (détestable) de Sony, mais Nikon souhaitait visiblement stopper l’exode de clients vers Sony sans perdre le moindre centime.

Néanmoins la monture Z a quelques arguments à faire valoir (et non des moindres): la réactivité est de bon aloi, même en utilisant la bague FTZ ce qui permet de monter des optiques de monture F et la rafale est impressionnante (notamment sur le Z6). La qualité d’image semble également au rendez-vous et surtout Nikon s’investit réellement dans la vidéo avec l’ajout du N-log (sur 10 bits, une belle avancée!), une poignée assez franche (qui fait cruellement défaut aux modèles Sony) et de la stabilisation du capteur. Par ailleurs les optiques annoncées ont de quoi faire rêver: un 14-24/2.8, un 58mm f/0.95 (oh mazette !), un 14-30/4 (!) avec bien évidement des 24/1.8, 24-70 et autres 70-200…etc. Même si on peut regretter l’absence de longue focale.

 

nikon-lens-roadmap
Image source: Nikon

De plus une caractéristique pourrait être intéressante si son efficacité est avérée: la monture Z est à l’heure actuelle la plus large du monde, ce qui lui permettrait de faciliter la conception des objectifs en laissant passer davantage de lumière et en facilitant l’acutance dans les coins des optiques. On est évidemment pour, même si quelques interrogations subsistent: si la monture est plus large, l’objectif aura donc un diamètre plus conséquent et des lentilles plus volumineuses. Les optiques seront-elles plus chères, plus imposantes et plus lourdes que ce que nous espérions ?

Pour résumer, l’annonce de ces boîtiers hybrides plein format est intéressante et prometteuse, mais elle manque cruellement de surprise et de nouveautés. Cela aurait pourtant permis à Nikon de réellement s’imposer comme cela avait été le cas avec le reflex D850.

 

 

z7_z6_24-70_4_tilt_monitor-a0531

 

 


Adieu les reflex en monture F ?
Avec 59 ans d’existence et plus de 100 millions d’objectifs vendus il est difficile de tourner le dos définitivement à une monture aussi légendaire. Selon moi, la monture F ne devrait pas s’éteindre mais se faire bien plus discrète, rare et donc désirable. Le monde du reflex chez Nikon a tout pour devenir un marché de niche très haute de gamme. À la fois traditionnel et efficace.

Après un D850 exceptionnel et l’annonce d’un nouveau 500mm f/5,6 en monture F, il me semble clair que Nikon ne veut pas abandonner ce qui est aujourd’hui sa plus grande réussite qu’est la monture F. Mais ce refus risque de coûter cher pour ceux qui en auront les moyens et l’envie de rester fidèles au monde des reflex. Toutefois, cette théorie est remise logiquement en question puisque le prix de la monture Z semble assez élitiste. Le prix du nouveau 50mm f/1.8 est de 680€ soit le plus cher de tous les 50mm (sauf optiques rares). Un comble pour l’objectif qui est supposé être le plus abordable.

L’avantage c’est que le marché de l’occasion risque d’être très intéressant dans les mois à venir.

 


Doit-on se faire du souci pour les Sony A7 ?
Clairement non. Pas encore en tout cas. Même si ces deux appareils sont très sympathiques, sur le papier ils ne présentent pas de réel danger pour la gamme A7. La gamme A9, elle, est toujours intouchable.

Les Nikon Z6 et Z7 seront surtout intéressants pour les Nikonistes qui souhaitent entamer une transition plus en douceur et désireux de garder leurs optiques en monture F.

 


Et canon dans tout ça ?
Aucune nouvelle de la marque rouge à ce sujet. Nikon a attendu le dernier (bon) moment pour se lancer sur le marché de l’hybride avec des boîtiers maîtrisés mais sans surprise. Canon n’aura pas ce luxe et la tâche s’annonce plus ardue puisqu’il y a maintenant deux acteurs de poids sur ce marché. L’erreur et les facilités ne sont donc plus permises.

Pour en savoir plus sur les caractéristiques techniques des Nikon Z6 et Z7, direction le site Nikon.

13 commentaires sur “Nikon et la monture Z: salutaire mais pas encore révolutionnaire

  1. Salut Heleux,
    D’accord avec toi, encore un produit qu’on nous annonce révolutionnaire mais qui ne bouscule pas l’ordre établi (il semble que Steve Jobs n’est pas mort, il bosse chez Nikon en ce moment 😉 ). Pour l’autonomie c’est aussi une preuve de ne pas vouloir prendre des risques et se reposer sur ses acquis, plutôt que profiter de faire un nouveau système pour sortir de nouvelles batteries adaptées à une utilisation d’hybride par écrans on reprend les batteries des reflex, de même pour le seul slot XQD afin de ne pas trop empiéter sur le D850, quant aux optiques c’est un comble de présenter cette monture comme une révolution permettant plus lumineux et de ne sortir que des f/1.8! Certains argumenteront que les f/1.4 sont dispos en monture Z avec la bague d’adaptation FTZ, mais c’est aussi le cas des f/1.8…les optiques n’ont donc pas de quoi faire rêver, rien de différent à ce qu’on a déjà en monture F, le seul pertinent c’est le 50 f/1.2 et j’estime que c’est là qu’il aurait fallu révolutionner en sortant rapidement 35, 50 et 85 f/1.2, bref des choses qu’on n’a pas déjà en monture F (le noct f/0.95 le serait aussi mais d’après ce que j’ai lu il ne sera toujours pas AF). Je pense que Nikon a peur, à juste titre, que ces Z6/Z7 n’intéressent que des nikonistes qui auraient acheté des D750 ou D850 donc pas de nouveaux clients ni de gros bénéfices.
    Pour la largueur de la monture Z, il n’y a qu’à voir les 35 et 50 f/1.8 Z, on sacrifie le poids et la compacité pour faire des optiques plus massives qui couvrent largement plus que le capteur à la manière des Sigma A, sur ce système FF ça n’est effectivement pas très avantageux mais pour les utiliser sur des futurs boitiers à capteur MF…qui sait?
    Pour les reflex, au contraire ce marché va être une mine d’or pour les amateurs en occas pendant de nombreuses années 😀 .
    Pour Sony, effectivement aucun danger pour le moment, aucun nikoniste et encore moins canoniste qui a switché chez Sony ne voudra aller sur ces hybrides Nikon et retourner à un système encore plus limité que les Sony A7 premiers du nom qui n’avaient pas plus d’optiques natives à disposition mais avaient le bon gout de proposer des bagues pour la gamme Sony ET les gammes Nikon et Canon. Ceux qui ne voulaient pas aller chez Sony et attendaient les Nikon ne comptaient de toute façon pas aller chez Sony à la base du coup, j’en lis même certains qui ont attendu et maintenant sont prêts à aller chez Sony en voyant les Z6/Z7.
    Pour Canon, la tâche ne s’annonce pas si ardue puisqu’ils ont déjà fait une incursion dans le monde hybride avec les EOS-M et n’ont pas attendu de quitter le reflex pour proposer des choses plus avancées que Nikon en vidéo (Canon log et DPAF), et au même titre que les Nikonistes les Canonistes (bien plus nombreux, qu’on soit nikoniste ou non il faut l’admettre) sont souvent plus intéressés par la marque que les specs boitiers. On le voit bien avec ces nouveaux Z, tous les nikonistes qui n’étaient pas intéressés par le ML FF tant que c’était du Sony mais le sont maintenant pour du Nikon alors que l’offre est loin d’être aussi complète. On appréciera tous ces donneurs de leçon qui nous expliquent que ce n’est pas l’appareil qui fait le photographe et que les objectifs sont plus importants que les boitiers mais qui se jettent sur ces nouveautés juste parce que le nom de leur marque est gravé dessus lol.

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Alex,

      Effectivement cette histoire de monture est un peu louche mais c’est pour moi la seule innovation de la part de Nikon… Même si elle n’est pas réellement utilisée (et à peine expliquée) puisque Nikon préfère commercialiser des optiques f/1.8 et f/4 pour commencer. Mais parmi toues les annonces celles-ci me semble être la plus prometteuse. J’avais vu que Nikon travaillait sur des capteurs courbés (quels sont les avantages de ce format d’ailleurs?), cette monture est peut-être prévu pour les accueillir. Par ailleurs qu’est-ce que les capteurs MF ?

      En revanche on s’est mal compris, je disais moi aussi que le marché de l’occasion pour les reflex allait être très agité et probablement intéressant 😉

      Concernant Canon, oui la tâche s’annonce ardue. Canon sait fabriquer d’excellents boîtiers (6D, 7DII). Par contre Canon aime énormément se contenter du minimum. (Le 6D mark II est un excellent boîtier c’est un fait, mais comparé au génial 6D, c’est une honte). Dans un marché dominé par Sony, j’avais espéré que Nikon serait un véritable challenger qui fasse bouger les lignes, ce n’est pas le cas. Et si Canon en a les moyens rien ne dit qu’ils le feront. Il semblerait que les deux constructeurs mythiques d’appareils photos se la coulent douce alors qu’on est sur un marché où l’on attend une réelle innovation depuis plusieurs années.

      Soyons réalistes les 6D (2013) et D750 (2014) étaient à eux seuls des surprises innovantes. Un subtil mélange de performances, d’ergonomie et de prix contenu. Mais depuis près de 4 ans nous avons eu d’excellents boîtiers (D850, D500, 6DII) mais qui sont restés sagement à leur place. Pourtant il ne faut pas être un génie pour voir que la principale force de la monture E de Sony était justement d’être là où on ne l’attendait pas. Entre 2014 et 2018, les A7, A7s, l’A7rII, A9 et bien sûr l’A7III ont chacun créé une véritable surprise lors de leur annonce malgré d’évidents défauts de jeunesse que l’on pardonne plus facilement que la fainéantise des anciens.

      J'aime

      1. Re Heleux,

        les capteurs courbés réduisent les effets de la courbure de champ, facile à expliquer c’est le même principe que pour les TV courbés pour que l’oeil soit à égal distance de toutes les parties de l’image sauf que ça ne provoque pas le même phénomène que regarder une télé courbée de côté puisque, capteur courbé ou non, l’image enregistrée est plate. Problème sur les hybrides pourrait déjà être de faire un capteur courbé stabilisé, pas évident car il ne suffirait plus de compenser des mouvements latéraux et verticaux mais de carrément faire tourner le capteur.
        Les capteurs MF sont des capteurs plus grands que le 24×36, c’est réservé à un marché de niche mais à terme ça devrait se démocratiser, c’était limité à Hasselblad et Phase One (la marque qui conçoit également le logiciel Capture One) avec des boitiers à plusieurs dizaines de milliers d’€. Mais depuis, Pentax et récemment Fuji se sont lancés dans ce marché,le Pentax 645 était notamment le 1er à ne pas couter + de 10 000€, le Fuji GFX-50S est le premier hybride MF sorti l’an dernier et actuellement il est à 7000€ soit des prix qui se rapprochent des FF. Bon pour le moment ce sont surtout les parcs optiques qui sont limitées et toujours très chers mais c’est un marché tellement restreint actuellement qu’ils ont tout le temps de l’agrandir. La sortie du D800 avait été fortement remarqué notamment parce qu’il était le premier FF à aller tutoyer les définitions des MF avec ses 36MP, les MF étant généralement entre 50 et 100MP!
        Pour Canon, je voulais dire que la tâche ne s’annonce pas si ardue dans le sens où ils savent déjà faire ce qu’on pourrait attendre, après tout dépendra s’ils le veulent ou non même si je pense aussi que ce sera non pour les mêmes raisons que Nikon (excepté leurs moyens financiers plus importants) mais ça sera plus une question de volonté de leur part que de difficulté. Comme pour les optiques, ils se reposent sur leurs noms persuadés que ça suffit à assurer les ventes mais je pense aussi comme toi qu’ils se trompent, les ventes des optiques Tamron/Sigma et des hybrides FF Sony ces dernières années le démontrent seulement ils n’ont pas encore l’air de s’en rendre bien compte.
        Pour Sony, ce n’est plus une surprise, la marque n’est pas nouvelle dans le domaine ils équipent quasiment tous les autres en capteurs et ils ont bénéficié de l’expertise de Minolta. Ils ont compris que pour percer il fallait faire quelque chose d’inédit, à la base ils voulaient faire du reflex mais leur retard était trop important pour espérer en tirer des bénéfices rapidement donc ils ont eu tout le temps de préparer la transition par exemple avec les SLT, le problème de Nikon et Canon étant qu’ils n’ont pas ce luxe vu d’un côté l’avance qu’a pris Sony et le marché encore trop large du reflex pour l’abandonner d’un coup. Pour vraiment s’imposer dans ce marché aujourd’hui il faudrait sortir un système quasiment complet dès la première année, Nikon n’en aurait pas eu les moyens même s’ils l’avaient voulu en revanche Canon les a mais encore une fois est-ce qu’ils le veulent et risquer de mettre immédiatement au placard leurs reflex? J’en doute aussi, donc que ce soit Nikon ou Canon leurs hybrides même s’ils peuvent les faire plus attrayants le seront vraiment dans quelques années (déjà chez Nikon quand on voit la roadmap je ne pense pas que ce soit suffisamment intéressant de s’y intéresser avant 2020, je dirais même d’attendre la sortie des successeurs des Z6/Z7 donc minimum 3 ans).

        J'aime

        1. Ah MF = Moyen format tout simplement !
          Très sincèrement, je ne saurais commenter ce que tu viens d’écrire, même si ça me paraît sensé c’est un secteur que je connais assez mal, en voyant les prix délirants (même s’ils sont en baisse) j’ai passé mon chemin 😛
          Ceci étant je doute que le MF soit un objectif pour Nikon à l’heure actuelle, puisque que le directeur de la communication de Nikon France avait affirmé que le but de Nikon était d’être le n°1 du 24×36. Donc le MF, c’est peut-être un objectif à long term en effet (et si al monture peut le supporter).

          En revanche, je ne pense pas qu’il faille avoir un système complet dès la première annéee. c’est sûr plus y en a mieux c’est. Mais quand on regarde bien on est très souvent attiré par le boîtier avant les objectifs (à tort). Lorsque j’ai revendu mon premier aps-c, j’ai d’abord regardé tous les boîtiers plein formats qui me plaisaient et ensuite les objectifs que je voulais et je ne pense pas être le seul à procéder ainsi. Ce que je veux dire c’est que Nikon aurait peut-être dû se concentrer sur les boîtiers hybrides pour nous sortir une vraie nouveauté (quitte à se utiliser davantage sur la bague FTZ qui permet d’accéder à la monture F).
          Pour l’heure on a seulement des boîtiers sympas mais sans plus et des optiques hors de prix.

          Je me demande s’il n’aurait pas été plus sage d’annoncer un seul boîtier (mais bien poussé) avec les 14-24, 24-70, 70-200 (même en f/4). Au moins on est sûr de couvrir tous les besoins parce qu’annoncer un 24-70, un 35 et 50mm en même temps et au début d’une nouvelle monture c’est pour moi assez idiot. Ces 3 focales couvrent plus ou moins le même besoin: celui de la polyvalence.

          Ah oui et on en parle du 50mm f/0,95 entièrement manuel à plus de 6000€ ? Sérieusement, si le produit en lui-même est cool c’est dommage de se faire mousser comme ça. Ça me rappelle un peu Leica en fait et ce n’est pas un compliment. Se la jouer grand duc en proposant des produits hyper chers et finir par se prostituer pour apparaître sur les téléphones Huawei en fabriquant des objectifs pour smartphones on a vu mieux comme prospérité pour une marque (c’est de la méchanceté gratuite mais j’assume).

          J'aime

          1. Re ^^,
            Sur le MF c’est justement les prix moins délirants de maintenant qui me font penser ça, après tout le FF il y a 10 ans étaient assez inaccessibles comparés à aujourd’hui. Et encore plus avec les hybrides maintenant on tombe sur des bloggeurs qui vont jusqu’à conseiller, avec des arguments relativement incohérents faut l’admettre, le FF pour de la photo de voyage ou de produits amateurs à la maison lol. Donc oui, c’est pas pour demain mais avec une monture si large ils l’ont peut-être envisagé.
            Sur les Z6/7 je pense qu’ils sont trop similaires hormis la définition, 2 boitiers c’était une bonne idée mais avec un Z7 effectivement bien plus poussé. Tu vois, Nikon décide de sortir 24-70 f/4 35 et 50 f/1.8, toi tu aurais préféré 14-24 24-70 70-200 et moi 35 50 85 f/1.2, bien la preuve que le mieux c’est un système complet dès le départ 😉 . Là ce ne sont pas des objectifs hors de prix non plus, entre 700 et 1100€ il y a bien pire et la cible pro visée dépense largement plus que ça (c’est ce que tu as dépensé pour ton 85 Tamron d’ailleurs 😉 ), c’est surtout que ce soit du f/1.8 et f/4 qui n’augure rien de bon sur les prix des prochains objectifs plus lumineux.
            Pour le 58 f/0.95 son prix n’a rien d’étonnant même pour Nikon, faut pas les comparer à Leica pour ça les prix moyens de Nikon sont largement moins élevés alors que c’est plutôt le prix d’un f/1.8 chez Leica, d’ailleurs le noctilux f/0.95 de Leica coute + de 10 000 lol. Ils savent bien qu’ils n’en vendront pas des palettes entières mais ça fait une belle annonce après avoir clamé que la monture Z permet des optiques lumineuses faut bien le prouver, même si en réalité ça ne prouve pas grand chose vu que ça existe déjà ça suffit à ceux qui s’arrêtent au f/0.95 sans approfondir et à les faire rêver ^^.

            J'aime

  2. Effectivement l’argument du MF tient largement la route, il semble suivre le même chemin que le FF des années plus tôt.

    Oui mais je suis d’accord un système complet c’est mieux, mais si on regarde ta demande elle va de 35 à 85mm en f/1,2, y a une cohérence et de la complémentarité entre les produits. On va de la focale standard à celle pour le portrait. La mienne va du grand-angle à la longue focale, en passant par les focales standards et de portraits. L’offre Nikon elle se contente deux focales standard (35,50) et… du plus standard des zooms (24-70), au final cette offre répond à un besoin très très limité.

    Et si on regarde plus loin, je mise sur la polyvalence de 14 à 200mm (le choix le moins risqué) et toi tu vises directement l’exceptionnel avec des focales très très lumineuse. Nos deux approches ont des défauts c’est sûr mais elles répondent à une demande assez logique que demandent bon nombre de consommateurs.

    Je trouve ces optiques hors de prix oui, 600€ pour un 50mm f/1,8 c’est osé. Quel prix pour un 14-24 ou 70-200 ?

    Pour le f/0,95 c’est un beau produit à n’en point douter, mais 6000€… Oui le Leica est plus cher mais c’est pas parce qu’il y a pire qui faut s’en contenter 😛

    J'aime

    1. Je pense que Nikon se repose sur leur bague FTZ le temps de compléter, ils proposent les objectifs les plus utilisés en reportage notamment pour la presse afin que les appareils trouvent rapidement une clientèle aisée et visible, des fixes f/1.2 seraient encore plus limitées au studio que personne ne verrait et les zooms f/2.8 mettraient trop vite un coup aux 24-70 et 70-200 f/2.8E encore très récents. C’est pour ça que j’aurais visé directement l’exceptionnel, quitte à se reposer sur la bague au départ autant le faire jusqu’au bout et proposer des choses qu’on n’aurait pas avec la bague parce que 14-24 24-70 70-200 avec la bague c’est faisable, mais 35 et 85 f/1.8 aussi, seul le 24-70 f/4 est vraiment inédit (chez Nikon, Canon en propose un et beaucoup de canonistes l’encensent voire prétendent que ça justifie de prendre Canon plutôt que Nikon, ça a dû jouer aussi ^^ ).
      Pour leurs prix, on les trouve trop chers parce qu’on compare aux f/1.8G, les 20 et 24mm f/1.8G plus complexes optiquement sont sortis à 800€ donc compte tenu de leur complexité les 35 et 50 Z sont à des prix « logiques » mais le risque c’est que Nikon nous ressorte cet argument pour justifier une hausse de prix sur de futurs fixes f/1.8-1.4 et zooms f/2.8 alors que ceux-ci ont également en majorité une conception complexe en monture F (hormis le 85 f/1.8G et le 50 f/1.4G). Comme tu le dis quel prix pour 14-24 ou 70-200? J’ai peur que malgré le fait que les 14-24 et 70-200 F soient complexes Nikon nous disent que sur monture Z ils sont mieux et nous les mettent à 3000 et 4000€ (déjà maintenant tout le monde se persuade à cause des annonces Nikon que si les 35 et 50 Z sont meilleurs c’est grâce à la monture plus qu’à la conception nombre de lentilles/lamelles/diamètre).

      J'aime

      1. Ah je viens de voir que c’est 6000$ et pas 6000€ pour 0.95, ici ça va donner du 7500€ quasiment lol. Ben on va rester en reflex et voir ce que va donner le nouveau Tamron 17-35 f/2.8-4, voilà un objectif qu’il est malin de la part de Tamron ^^.

        J'aime

        1. C’est plutôt bien vu comme analyse pour le reportage pourquoi pas après tout, idem pour les 24-70 & 70-200, c’est vrai qu’ils sont assez récents en monture F 🙂

          En revanche qu’un 20 ou 24mm f/1.8 soit cher, on peut le comprendre mais qu’un 50mm f/1.8 le soit, c’est difficile à avaler. Tous les constructeurs s’accordent pour dire que c’est l’objectif le plus simple à faire. J’ai rien contre un 50mm à 600€ mais il faut au moins qu’il en existe une version abordable (alors oui on peut toujours passer par la bague ftz mais ça fait 200€ en plus minimum)

          En soi le diamètre peut améliorer la qualité d’un objectif non ? Si l’objectif est bien plus large que le capteur, ce dernier n’aura que le centre de l’optique (le meilleur)? C’est en tout cas une technique qu’on utilise beaucoup au cinéma.

          En parlant de Tamron, il va y avoir un 15-30 G2, il va faire mal je sens 😉

          Et par ailleurs on en parle du Nikon d3500 qui voit son autonomie augmenter de 30% par rapport à son prédécesseur? Il tiendrait environ 1200 photos, c’est autant que mon D750 (!). Comme quoi Nikon sait faire de bons trucs sans arnaquer les gens 😀 (c’est encore plus difficile d’accepter l’autonomie des Z6 et Z7 maintenant)

          J'aime

          1. Les 20 ou 24mm n’ont pas la réputation du 50 d’être « la focale à toujours avoir dans son sac », le risque c’est que des 20 ou 24 f/1.8Z et toutes les autres optiques ne sortent à des prix bien plus élevés que les G même s’ils ne sont pas beaucoup plus perfs, le 24 f/1.8G notamment est beaucoup plus complexe que les 35 et 50 G donc même avec la conception des 35 et 50 Z un 24 f/1.8 Z n’aura pas la même différence de perfs face au 24 G mais ils sont capables de nous le sortir à 1250€ sous prétexte que le G est à 800 mais que le nouveau est monture Z.
            Justement, le fait que ces f/1.8 Z sont plus complexes et plus large fait que Nikon peut annoncer de meilleurs perfs optiques, En fait ils appliquent le principe des Sigma Art, faire des optiques complexes et massives qui couvrent plus que le capteur pour avoir moins de baisses de perfs sur les bords, sauf qu’ils prétendent que c’est dû à la nouvelle monture alors que c’était déjà faisable sur la monture F (la preuve les Sigma A sont sur monture F).
            J’ai pris le nouveau 17-35 f/2.8-4, j’avais le 14-24 Nikon avant mais je l’ai revendu parce qu’en voyages un tromblon de 1Kg en particulier pour ces focales que je n’utilise pas beaucoup c’était trop contraignant, le 15-30 ce serait pareil il pèse autant et est aussi encombrant alors que là le 17-35 est à 450g et couvre les focales entre 24 et 35 qui m’intéressent plus. Si j’avais pris le 16-35 f/4 au lieu du 14-24 à l’époque je l’aurais gardé et le 17-35 m’aurait moins intéressé, mais là vu que je cherchais quelque chose de léger dans la plage 16-35 le 17-35 est plus intéressant que le 16-35 f/4, encore moins lourd, plus ouvert aux focales courtes et moins cher. Manque la stab mais à ces focales ça ne m’est pas indispensable, si je veux faire des poses longues je prends le trépied. Et niveau qualité d’image je viens de l’avoir mais les premières images sont convaincantes, d’autant qu’il n’y a pas encore de module optique dans DxO donc ce sera encore mieux une fois le module dispo. Niveau piqué il s’en sort bien avec le PC paysage (5 en accentuation et +1 en clarté), on voit une baisse sur les bords surtout à f/2.8 mais à f/4 c’est bon sur toute la plage et en fermant ça devient très bon, la distorsion ne gêne vraiment qu’en-dessous de 20mm, les AC sont assez bien maitrisées j’en ai eu un peu sur la première photo puis pour les suivantes j’ai mis le pare-soleil elles ont été encore réduites, le vignetage à f/4 est discret et facile à corriger de toute façon, le bokeh est assez doux et même si le diaph est à 7 lamelles il est quand même bien arrondi. Bref c’est sûr que si j’utilisais souvent cette plage le 15-30 serait le top mais pour voyager léger ce 17-35 est bien plus agréable.

            J'aime

            1. Ah c’est marrant, je crois qu’on a tous eu du matériel lourd en se disant qu’on fera avec. On a tous fini par le revendre plusieurs mois/années plus tard x)
              Dommage pour le 14-24 c’était quand même un beau bijou mais ouais tamron a bien joué le coup avec son 17-35, je trouve qu’il complète à merveille la nouvelle gamme de Tamron. On a maintenant le (très) haut de gamme avec les (15-30, 24-70, 70-200 et 150-600 G2), l’ancien haut de gamme (15-30, 24-70 ,70-200 et 150-600 G1) et cette nouvelle gamme (assez qualitative je epnse) qui privilégie la facilité de transport avec le 70-210 et le 17-35.

              J'aime

              1. Et oui, on fait tous la même erreur de croire qu’il faut couvrir toutes les focales avec les objectifs les plus piqués, on se retrouve avec des monstres hyper chers puis soit on fait comme certains qui passent en hybride persuadés qu’un 24-70 f/2.8 d’1Kg sur un A7R (parce qu’il faut plein de pixels c’est mieux) est moins lourd qu’un 24-70 f/2.8 d’1Kg sur un reflex :p soit on fait comme d’autres qui réduisent le parc optique à l’essentiel ou un système à capteur plus petit et en faisant quelques concessions. Bon il y a aussi un petit nombre qui font les 2, ils passent d’un reflex monobloc avec une panoplie de zooms f/2.8 et fixes f/1.4 à un A7 et un 50 f/1.8…puis clament haut et fort que le fait de passer en hybride à alléger leur sac de 12Kgs alors qu’en fait c’est quasiment le même poids que s’ils avaient pris un D750 et un 50 f/1.8G, ou alors ils prennent du Fuji où là ils gagnent vraiment quelque chose puisque APS-C…et clament haut et fort que l’APS-C chez Fuji c’est la même qualité que le FF 😉 .
                Oui, le 14-24 était un beau bijou mais faut vraiment avoir besoin de cette plage de focales et de cette qualité pour que ça vaille le coup (et le cout lol).
                Manque plus qu’un 24-85 f/4 VC et la gamme de zooms légers sera complète (elle va même jusqu’à 400mm avec les 100-400), j’ai mis un message sur Facebook à Tamron pour leur demander lol mais j’ai peur qu’ils reprennent leur 28-75 f/2.8 ou qu’ils fassent un 24-70 f/4. Le 70-210 j’aime bien sa légèreté mais je ne comprends toujours pas pourquoi les constructeurs font des objectifs à courtes focales qui se déploient et pas des longs télé alors que c’est sur les longs télés que ça fait le plus gagner de la compacité. C’est même pas une difficulté de construction puisque les anciens télézooms étaient comme ça, c’est vrai que pour zoomer c’est moins pratique et moins rapide mais pour avoir un 70-200 pas plus long qu’un 85 dans le sac j’en connais qui seraient d’accord lol.

                J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s