En route vers les étoiles avec un Sony a7s défiltré 2/3: le défiltrage

Tiens, Sony aurait sorti un nouvel appareil, l’a7sD ? Que nenni! Il s’agit simplement du nom donné par la communauté d’astrophotographes françaises pour les Sony Alpha 7(s) défiltrés. Puisque les constructeurs appliquent la lettre ‘A’ (comme astronomie) pour les appareils photo sensibles nativement à la raie H-Alpha, et bien ce sera la lettre ‘D’ pour les appareils modifiés après leur achat.

Dans cet article, je ne parlerai pas encore des résultats mais plutôt du long parcours pour rendre son appareil sensible à cette fameuse raie H-alpha. En somme, le parcours est assez simple mais plutôt long et fastidieux. Pour rappel cette série d’articles est divisée en 3 chapitres:

Étape #1: Le principe
Étape #2: Le défiltrage 
Étape #3 : Les résultats


Nous l’avons vu précédemment, il existe plusieurs types de défiltrages. Le défiltrage total rend l’appareil sensible au rayons infrarouges (mais il devient inutilisable en dehors de l’astrophotographie) et le défiltrage partiel ou Astrodon qui permet d’étendre la sensibilité de l’appareil tout en le gardant utilisable dans les autres domaines. C’est cette offre que je vais détailler ci-dessous.

Il s’agit de l’étape la plus délicate, car c’est celle où nous n’avons plus la main et où il faut se fier à un site internet vaguement connu des photographes mais par chance très prisés des astrophotographes.

Voir: En quoi consiste le défiltrage ?

Astrodon (ou Richard Galli) s’occupe depuis des années de rendre nos appareils respectifs plus sensible au rayonnement des étoiles. Le site propose même à la vente des boîtiers Canon déjà équipés du filtre Astrodon, cela permet quelques démarches (et donc prises de tête) en moins. Mais soyons réalistes, c’est une offre qui s’adresse à très peu de gens, la plupart d’entre nous voudront défiltrer leur boîtier après l’avoir acheté. Et cela pose un premier problème: le prix. il varie du simple au double.

D’entrée de jeu,  il faut compter 280€ pour la modification et la main d’œuvre. Ensuite il faut ajouter la complexité de la tâche (démonter l’appareil, retirer le filtre d’origine, placer le filtre Astrodon et tout remonter sans qu’aucune poussière ne s’insère dans l’ensemble) qui varie suivant le boîtier. Sans surprise les appareils Canon (qui sont historiquement lié à l’astrophotographie) font partie des appareils les plus simples à modifier et donc les moins chers. À l’inverse, les Sony en version Mark III figurent parmi les plus difficiles à démonter (les éléments sont emboîtés ou soudés entre eux pour gagner de la place). Voici une liste non exhaustive des tarifs:

Canon
1000D : 280€
80D : 320€
7DII : 350€
6DII : 430€
5DIV : 430€

Nikon
D3300 : 310€
D750 : 420€
D810 : 420€
Attention, sur les modèles Nikon le système anti-poussière
sera perdu (mais il n’était pas très efficace).

Sony
a6000 : 320€
a7_/s/r : 450€
a7_/s/r II : 480€
a7 III : 550€
Une fois de plus, les a7 coûtent cher aux astrophotographes.

Naturellement on remarque que les modifications d’hybrides sont sensiblement plus chères que pour les reflex. Doit-on s’attendre à une hausse des prix pour les Nikon Z et Canon RF ? Je pense mais seul l’avenir le dira.

Une fois votre commande validée, vous aurez la possibilité de la payer par PayPal. L’avantage c’est que Richard Galli est hyper réactif, vous n’aurez pas longtemps à attendre après votre paiement pour avoir de ses nouvelles et lui poser vos éventuelles questions.

Par ailleurs, sachez que Astrodon applique des garanties (et des extensions) sur ses poses de filtres et qu’elles sont plutôt intéressantes. Si votre appareil est neuf ou encore sous garantie constructeur, Astrodon reprend l’intégralité de la durée de la garantie restante. Si votre appareil n’est plus sous garantie, Astrodon garantit automatiquement son travail durant 4 mois minimum (même s’il ne reste plus qu’un mois de garantie constructeur, elle repassera à 4 mois par exemple). Si vous êtes du genre prudent vous pouvez également opter pour une extension de garantie de 4 ou 8 mois supplémentaires.

Après que votre commande soit validée, vous recevrez l’adresse où envoyer votre appareil. Si votre appareil a de la valeur attendez-vous à un envoi assez cher (80€ d’envoi pour ma part). Par chance, le retour est inclus dans le prix de la prestation. Je n’avais pas lésiné sur le papier bulle lors de l’envoi de mon A7s à Astrodon, j’ai été agréablement surpris que de voir que Richard est encore plus soigneux que moi; lors de la livraison retour de mon appareil, il était encore mieux protégé. Voilà une attention rassurante qui vous fera particulièrement plaisir.

Il faut comptez près de 3 semaines pour récupérer votre boîtier. Par chance, Richard est très réactif et se montre compréhensif face à notre impatience et répondra à vos mails (attention à ne pas le spammer non plus !). Vous pourrez donc suivre l’avancement de la manipulation assez facilement.

heleux-a7sd-astrodon-defiltrage-refiltrage-richard-galli-raie-h-alpha.jpg
Le nouveau filtre est correctement posé sur le capteur (pas une poussière), on remarque également l’utilisation d’une sorte de colle sur les bords du filtre qui ne viendra pas empiéter sur l’image. Quant au rideau de l’obturateur il est légèrement incliné, c’est parfaitement normal. Par ailleurs on observe aussi de légers reflets rouges sur le filtre, ce qui n’était pas le cas avec l’ancien filtre posé par Sony.

Lorsque votre précieux sera de retour à la maison, vous pourrez constater avec plaisir que la balance des blancs a déjà été recalibrée. Je vous recommande tout de même d’enregistrer vos réglages dans différents presets pour les différentes situations (nuits, éclairage en intérieur…etc). Le travail est impeccable, le filtre est bien posé et l’appareil correctement remonté. La stabilisation du capteur du Sony a7s II est également opérationnelle sur sa déclinaison qu’est maintenant l’a7sD. J’avais déjà entendu parler du sérieux d’Astrodon, ces lignes sont donc évidentes pour moi mais elles pourront peut-être rassurer ceux qui hésitent.

Concernant les performances pures du nouveau filtre, je n’ai toujours pas d’avis sur la question: la météo est malheureusement trop capricieuse pour s’adonner à l’astrophotographie. Rendez-vous en juillet pour savoir si défiltrer son appareil photo vaut réellement le coup !

2 commentaires sur “En route vers les étoiles avec un Sony a7s défiltré 2/3: le défiltrage

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s