L’étonnant Téléscope Stellina de Vaonis

Vaonis, une société Française est sur le point de commercialise son téléscope portable, connecté, autonome et avec suivi intégré (!). Son nom? Stellina. Le but de cet étrange objet ? Rendre les étoiles accessible à tous. En effet, il vous suffira d’un simple téléphone et de l’application propriétaire pour capturer les étoiles à partir de décembre 2019.

Le principe est simple : oublier la technique, oublier les multiples accessoires et équipements et profiter du ciel. Certains prétendent que le Stellina dénature le principe de l’astrophotographie puisque l’on préfère se référer à son téléphone plutôt que d’apprécier véritablement le ciel. C’est un peu vrai mais c’est oublier que ce téléscope se destine surtout à une cible amateure qui sans être passionnée ou experte veut simplement découvrir le ciel.

connecte-telescope

Si l’autonomie annoncée est très satisfaisante (10h),  que l’ajout d’un filtre anti-pollution lumineuse (et probablement sensible à la H-Alpha) est très généreux et que l’ergonomie est intéressante (grâce à la géolocalisation, le téléscope sait automatiquement où regarder), le poids est bien trop important: comptez 11kg et un encombrement surprenant (48,5 x 38,5 x 12,6 cm). A cela s’ajoute un prix assez dissuasif de 3000€. On se demande bien à qui peut s’adresser un tel produit. Le prix (bien que non définitif ceci dit) est bien trop élevé pour un simple amateur de ciel étoilé. Et les performances du téléscope sont bien trop justes pour la plupart des astrophotographes passionnés qui pourraient être tentés de l’acquérir.

Le crop factor est très (trop?) important, en temps normal ce n’est pas un défaut mais quelle déception que de se dire que la reine des Galaxies -Andromède- est inintéressante avec cet appareil: seul une partie du coeur sera visible. Il s’agit ici d’une focale fixe équivalente à 400mm sur un plein format ! Beaucoup de petits objets seront donc accessibles ce qui est une excellente nouvelle. La sensibilité limitée du capteur est un faux-débat: l’appareil applique automatiquement un suivi pour allonger considérablement un temps de pose et abaisser au maximum la sensibilité ISO. Les darks, flats et offsets sont automatiquement compilés. Là-dessus c’est cohérent, pertinent et très intéressant.

m42-orion-nebula-by-stellina

Même si le concept de ce téléscope n’est probablement pas achevé, il reste que certains aspects ne plairont pas au grand public et/ou aux astrophotographes français. Il vaudrait éviter de se mettre à dos ces derniers tant certains sont de véritables références dans ce milieu paradoxalement discret. Leurs soutiens pourrait être un bon point de départ pour Vaonis.

Après un bref calcul le Stellina coûte 3000€, mais combien couterait un équipement photo neuf similaire pour obtenir plus ou moins les même résultats ?

  • Sony A7, le plein format le moins cher mais de l’APS-C convient – 850€
  • Tamron 70-200/2.8, sans stabilisation – 580€
  • Star Adventurer mini, pour assure le suivi- 350€
  • Trépieds (et un bon !) – 150€
  • Application stellarium, pour se repérer dans le ciel -2€
  • Bague d’adaptation, pour monter l’optique sur l’appareil – 20€
    TOTAL : 1850€ maximum

Bref si ce téléscope s’avère bien trop cher pour ce qu’il propose, il reste un protide assez plaisant et nous incite à espérer des modèles moins couteux pour l’avenir. Une fois que celui-ci aura sérieusement baissé son prix, le Stellina aura alors de sérieux atouts à faire valoir auprès des amateurs d’étoiles.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s